Le Camembert de Normandie

L'unique, le seul, arborant fièrement sa marque de noblesse, est produit exclusivement au lait cru. Le célèbre « Moulé à la louche », réalisé en 5 passages successifs en AOP, nécessite de la patience et du savoir-faire. Autant de gages d’authenticité pour un goût inimitable.

Télécharger le cahier des charges de l'appellation d'origine protégée "Camembert de Normandie"

Histoire

 

Mis au point en 1791 par Marie HAREL, il est le plus célèbre des fromages normands… et même de France ! Fromage au lait cru et à pâte molle, il doit sa renommée notamment à l’ingénieur RIDEL, qui inventa une boîte en bois de peuplier, permettant au Camembert de Normandie de se répandre rapidement au-delà des frontières normandes. Fort de son succès, la dénomination « Camembert » tombe dans le domaine public en 1926. Aujourd’hui, seul le « Camembert de Normandie » possède l’Appellation d’Origine Protégée.

En savoir plus

 

 

Le Camembert c’est une histoire de femme ! En effet, on attribue à Marie HAREL, née dans un petit village non loin de Camembert, la création du fameux fromage. Selon la légende, c’est en aidant un prêtre réfractaire voulant échapper aux républicains que celui-ci lui aurait dévoilé, pour la remercier, le secret de fabrication d’un autre fromage à croute fleurie, le Brie. Par la suite, c’est sa fille, également nommée Marie, qui développera la fabrication du Camembert.

 

Petit secret

Fabrication

 

Pour produire un Camembert de Normandie, il faut évidemment du lait cru de vache principalement de race Normande, pâturant au moins 6 mois dans l’année ! Il faut 2,2 litres de lait pour faire un Camembert de Normandie. Le moulage du fromage se fait à la louche, par 5 passages successifs de lait caillé, espacés de 40 minutes : c’est le fameux « moulé à la louche », bien connu des consommateurs. Avant de pouvoir être enfin consommé, le Camembert de Normandie va connaître encore une étape : l’affinage, pendant au moins 3 semaines.

 

Tutos

Camembert 2021

Depuis la création de l’AOP Camembert de Normandie en 1983, celle-ci coexistait avec des camemberts « fabriqués en Normandie », qui eux ne suivent aucune règle de fabrication. Pour mettre fin à cette confusion, les représentants des deux filières ont signé, avec l’INAO, un accord le 21 février 2018. Il prévoit la suppression de la mention « fabriqué en Normandie » et l’élargissement de l’AOP Camembert de Normandie, pour permettre à tous les camemberts normands de monter en gamme. Tous les Camemberts de Normandie AOP devront suivre un cahier des charges et seront soumis à des contrôles réguliers.

Télécharger notre communiqué de presse

La carte

carte_camembert